Menu

L’entretien d’une maison en bois en bord de mer

En front de mer, le climat est particulièrement agressif. De ce fait, il est nécessaire pour vous de prendre soin de votre maison en bois, aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Vous lui assurerez ainsi une excellente tenue dans le temps, une solidité et bien sûr, une esthétique au top.

Un exemple d’emplacement : le front de mer d’Hossegor

maison-au-bord-de-merDepuis quelques années, vous rêviez d’une maison donnant directement sur la plage d’Hossegor, un site où l’immobilier est assez avare en bien à vendre. Barnes Côte Basque vous permettra de concrétiser ce rêve ! Sachez d’ailleurs que la localité dispose de 7 km de plage de sable fin qui sont nettoyés tous les matins par la ville. De plus, l’eau est pure et propre. Chaque jour, elle est analysée pour vérifier sa propreté. À vous le surf et les activités nautiques en tout genre !

 

Les précautions à prendre pour l’entretien des maisons en bord de mer

lasurer-un-boisLes dégrisants ne sont pas très efficaces, de même que les saturateurs. Procédez différemment. Étalez une couche de fongicide puis, poursuivez avec trois couches de lasure. Concernant cette dernière, optez pour une texture gel sur la façade la plus exposée aux pluies. Dans le cas où le constructeur a utilisé du bois exotique, la texture devra être pratiquement liquide. Chaque fois que votre lasure devient mate, vous devez remettre une couche. Concernant la peinture (oui, elle est indispensable), privilégiez toujours celle dite pigmentée (dotées de pigments protecteurs) et bien sûr, spécialement conçue pour le bois. Par ailleurs, il est préférable d’opter pour des fenêtres en PVC, même si les volets demeurent en bois. pour ce qui est des fenêtres de toit, vous pouvez utiliser du bois, à condition de le badigeonner de polyuréthane. Enfin, sachez que les meilleures variétés de bois sont les suivantes : les bois exotiques, les bois autoclaves de classe 3 ou 4, les bois rétifiés, les bois ayant fait l’objet d’oléothermie et les bois composites.

No comments

Laisser un commentaire