Pourquoi faut-il assurer sa maison ?

Publié le : 12 novembre 20216 mins de lecture

L’assurance habitation est une police qui protège à la fois la propriété et tout son contenu contre les événements indésirables tels que les dommages de toutes sortes ou le vol.

En payant la prime fixée au moment de la stipulation, vous pouvez avoir la garantie d’obtenir une indemnisation ou une couverture financière lorsque, en raison de la survenance d’un événement accidentel, vous ne pouvez pas engager de dépenses.

Quels sont les types d’assurance habitation

Il existe essentiellement deux types d’assurance habitation :

  • la politique globale couvre des bâtiments entiers et convient aux copropriétés ou aux bâtiments n’appartenant pas à une seule personne
  • la politique multirisque comprend la couverture de plusieurs situations spécifiques pour les logements en propriété individuelle.

Que couvre l’assurance habitation

Jusqu’en 2012, l’assurance ménage ne couvrait pas les dommages causés par les catastrophes naturelles. Suite au tremblement de terre qui a frappé l’Émilie-Romagne cette année-là, un décret a été publié pour étendre les polices d’assurance aux dommages causés par les catastrophes naturelles.

En conséquence, les polices sont devenues de plus en plus complètes au fil du temps et permettent de couvrir différents types de dommages, tels que

  • les dommages causés à la maison à la suite d’un incendie ou d’un événement calamiteux
  • les dommages causés aux tiers
  • l’aide d’urgence
  • garantie de protection juridique pour les questions de propriété.

En cas de dommages au domicile, par exemple, comme le bris des systèmes électriques et des conduites d’eau, l’assurance rembourse le coût des réparations et, dans certains cas, une intervention d’urgence est également assurée en envoyant ses propres techniciens ou artisans.

Une indemnisation est également prévue pour les dommages involontaires causés aux voisins, par exemple par une fuite d’eau ou la chute d’un vase.

Ce type de police protège généralement non seulement l’assuré, mais aussi sa famille ou tout personnel de service présent dans la maison, pour les dommages causés par eux à des tiers.

Certaines politiques prévoient également une indemnisation pour les dommages causés par les animaux de compagnie.

En cas de vol, l’assurance rembourse non seulement la valeur des objets assurés, mais aussi tout dommage causé par des criminels entrant par effraction dans la maison, comme le bris de portes et de fenêtres et le bris de vitres. Les objets précieux, tels que les bijoux, les peintures, les fourrures, etc., et les appareils technologiques tels que les téléviseurs, les chaînes stéréo, les appareils photo, etc.

Pour les litiges liés à la propriété du logement, l’assurance couvre les frais professionnels de l’intervention de l’avocat.

Un type particulier de police prévoit également la couverture des accidents graves à domicile, y compris les soins de santé.

Enfin, il existe des polices que vous pourriez définir comme 2×1 : en souscrivant une assurance pour la maison principale, vous pouvez bénéficier de réductions et de facilités spéciales pour une deuxième police pour la maison de vacances.

Toutes les polices ne sont pas identiques, car elles peuvent inclure un type de couverture et non un autre. Il est donc très important d’être bien informé sur ce que prévoit le contrat, afin de choisir celle qui vous convient le mieux.

Bien entendu, il est important de se rappeler que l’assurance ne paie pas les dommages causés par la malveillance ou la négligence grave, comme l’incendie causé par de mauvaises habitudes telles que fumer au lit.

En fonction des caractéristiques de votre domicile et du lieu où vous vivez, vous pouvez demander certaines couvertures et en éviter d’autres. Si, par exemple, vous vivez dans un quartier où le vol est courant, il sera important de vous assurer contre ce risque, mais l’installation d’un système d’alarme sera un facteur décisif pour obtenir une réduction sur la prime à payer.

De même, la présence d’une éventuelle garantie de protection juridique peut être significative si le propriétaire a une idée d’un éventuel problème lié à la propriété ou d’un litige déjà en cours, mais inutile si l’on jouit d’une certaine tranquillité d’esprit de ce point de vue.

Frais d’assurance habitation

Le coût de l’assurance habitation varie évidemment en fonction de la compagnie choisie et de la couverture requise et dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • la municipalité où se trouve le bien
  • la valeur de la maison
  • le type d’immeuble (appartement, villa ou maison de ville)
  • la surface en mètres carrés.

Le coût moyen d’une telle politique se situe entre 150 et 200 euros par an.

Important : malgré ce qui est écrit, l’assurance habitation n’est pas encore obligatoire, sauf dans un cas, à savoir lors de la souscription d’un prêt hypothécaire.

Toutefois, dans ce cas, il s’agit d’une police spéciale, puisque le montant de la prime à payer est calculé par rapport au capital versé pour l’achat de la maison.

La prime, les limites et le montant à payer lorsque le dommage survient sont établis par la banque elle-même et non par la partie signataire de la police.

Que dire à la compagnie d’assurance lorsqu’un accident se produit à domicile

En cas de sinistre, il est important d’informer la compagnie d’assurance le plus rapidement possible, généralement dans les 3 jours, en accompagnant la communication d’une description de l’événement, éventuellement de photographies, et en joignant les plaintes éventuelles déposées auprès des autorités.

Plan du site